05 juin 2007

Rouge, la suite

Non, je ne vais pas vous inonder avec des photos de mon Petit pois en rouge. L'apprentissage des couleurs se fait avec les boites de plaquettes de couleur dont j'ai déjà parlé.
La première boite contient les couleurs primaires (rouuuuuuuuuuuuuuge, bleu, jaune), la deuxième reprend ces mêmes couleurs plus les secondaires (vert, orange, violet) plus le marron, le gris, le noir, le blanc et ... le rose. Après la tour rose, je me demande quelle "lubie" a poussé Maria Montessori à rajouté le rose à ces couleurs de base (si quelqu'un connait la réponse...).


vie sensorielle, les couleurs
La dernière boite reprend ces couleurs en degradé du plus clair au plus foncé.

Reprenons l'apprentissage des couleurs, donc, en pédagogie Montessori. On présente la première boite, avec trois couleurs en deux exemplaires, on montre à l'enfant comment les apparier. L'enfant manipule un moment.

Au bout de quelques jours de manipulation, quand on voit que l'enfant commence à bien se débrouiller, on commence la leçon et trois temps.
Bon la leçon en trois temps, j'y reviendrai une autre fois, on ne va pas tout mélanger.

Là, si on est un enseignant Montessori qui fait tout bien comme il faut, ou une maman parfaite qui s'applique bien, on donne une peinture à doigts à l'enfant. Une seule couleur pendant plusieurs jours.
Ensuite, une autre pendant plusieurs jours aussi.
Puis la troisième.
Quand les trois couleurs aurant été manipulée séparément pendant plusieurs jours, alors on pourra donner deux couleurs, puis deux autres et les deux dernières.

Là, l'enfant ayant découvert les couleurs secondaires (oui, étrangement, il arrive qu'il les mélange, les couleurs primaires...) on pourra présenter la deuxième boite.
Et pendant tout ce temps on aura avancé tout doucement la leçon en trois temps.

Quand on est une maman pas parfaite, la peinture à doigts, les supports verticaux, tout ça, tout ça, ben ça vous rend un peu phobique, alors on attend les beaux jours pour faire ça en milieu protégé : dehors...



Et on stagne sur la leçon en trois temps faute d'ancrage sensoriel...
Ben oui...
Et quand en plus on a un Petit pois qui en a un peu plus que ras le bol de la première boite, on montre la deuxième, oui, avant qu'il n'ait manipulé les couleurs en peinture. On l'a dit qu'on était la maman pas parfaite...

Et là on a un Petit pois qui fait toute la deuxième boite du premier coup.
On est une maman pas parfaite mais trooooooooooop fière. Qui ne le montre pas, enfin pas trop, Montessori oblige...

Bon et avec le retour des beaux jours et la manipulation de la peinture à doigts, on se dit qu'on a un Petit pois trop fort qui va réussir à avancer un peu sur la leçon en trois temps, vu que même le rouge, un coup c'est vert, un coup c'est bleu et parfois, surtout les doigt jusqu'aux coudes dans la peinture, c'est 'ouze.

Ben non, on a du louper un truc et on reste au premier temps de la leçon...

2 commentaires:

Aline a dit…

Très intéressant tout ça

Princesse Petit Pois a dit…

Merci bien, je connaissais ton blog tatonnement, maintenant voilà toute la famille qui vient à moi...