13 octobre 2007

Coopération et socialisation en milieu Montessori

Les relations entre les enfants en milieu Montessori, je l'ai évoqué dans mon précédant message, ne sont pas initiés par l'adulte mais par l'enfant, quant celui ci s'en sent capable, quand il en a l'envie, quand il en a les moyens. Dans une classe Montessori, et à plus petite échelle à la maison, entre mes filles par exemple ou quand j'ouvre mon salon à d'autres enfants, il se passe tout un tas de choses entre les enfants. Si Petit pois par exemple renverse sa carafe de haricots rouges dans toute la pièce, et qu'elle doit elle même et toute seule tout ramasser, il est fort probable qu'elle se lasse et que cela influe sur son envie de ressortir cette activité là dans les jours suivants. Mais cela n'arrive pas. Parce que Grand pois vient l'aider à tout ramasser, sauf si Petit pois refuse son aide. Parce que les rapports sociaux sont basé sur l'autonomie de l'enfant en tant qu'individu, et sur l'autonomie du groupe à travers chaque individu. Je ne le vis pas encore à la maison parce que je n'ai pas de grand, mais dans une école Montessori, si un enfant casse quelque chose et qu'il est trop petit pour ramasser lui même, c'est un autre enfant qui va balayer les morceaux. Oui même si c'est du verre.

Montessori en famille, vie pratique

Les petits se prennent en charge et les grand prennent en charge le groupe, à leur mesure, selon leur capacité.
Et ça, je le vis à la maison même dans un groupe minimaliste. Ma petite est très autonome, elle fait tout un tas de choses par elle même, et ma grande est de plus en plus serviable, son autonomie commence à dépasser la seule prise en charge d'elle même.
Quand j'ouvre mon salon aux amis de mes filles, je vois encore d'autre choses se mettre en place, des interactions, des prises d'autonomie, des prises de responsabilité qui me laissent à chaque fois émerveillée.

Coopération autour de la tour rose et l'escalier marron

Comme quand un enfant vient me montrer qu'un autre est en train de détourner le matériel, comme quand deux enfants coopèrent pour monter la tour rose et l'escalier marron de concert, comme quand Petit pois aide sa copine à rouler son tapis, parce que les premières fois, ce n'est vraiment pas facile, comme quand Grand pois mesure son ami avec les barres unies pour voir "de combien de petites barres il est grand pareil qu'elle" (sic).

Coopération autour de la tour rose et l'escalier marron

Et je n'ai jamais beaucoup d'enfant en même temps, les interactions sont donc limitées et je n'ai pas un groupe de grand qui est en capacité de prendre plein de chose du quotidien en charge comme refaire les noeuds de chaussures d'un plus petit ou l'aider à nettoyer une table vraiment très sale.
Les interactions entre enfants en milieu Montessori sont décidées par les enfants et non subies et elle sont de l'ordre de la coopération et de l'entraide, comme celle de la vie, la vraie, celle qui commence après l'école.

7 commentaires:

julie a dit…

que tu dis est très juste (comme d'hab!)c'est tout sauf de la socialisation. Et ironie du sort, l'une des maitresses de mon enfant qui se plaignait de l'agitation, du manque de concentration... se fait la réflexion à haute voix: "ils sont là depuis près de 4 ans pour certains et ils n'ont rien compris de la vie en société!!!!!!" Mais surtout pas de remise en question!!! non c'est la faute des parents il faut aller consulter de toute urgence car ils sont des délinquants en herbe!!!!!

Princesse Petit Pois a dit…

Agitation, manque de concentration, ce sont pour moi des signes qui ne trompent pas. Un enfant n'apprends que ce qu'il est disponible pour apprendre. Et être disponible, c'est pouvoir gérer la fatigue, la gestion du groupe, le bruit,et plein d'autres choses qui se passent au dedans de l'enfant.Pas d'être saturé par tout ça au point de subir l'école et ses contraintes...
Princesse Petit Pois

Florence en France a dit…

Le temps que demande la formation à la pédagogie Montessori, éventuellement la création de matériel, et l'investissement de s'occuper soi-même n'est pas donné à tout le monde non plus. L'école à la maison parfois, c'est aussi un choix difficile. Je pense que tu es bien placée pour le voir, toi qui met tes enfants à l'école ... le collectif est une donnée en plus qui peut enrichir, mais lorsque c'est la goutte qui fait déborder le vase, on a encore le choix de dire "il n'était pas fait pour les études", ou
...se retrousser les manches !
Il faut encourager, sans trop condamner, puisque je ne connais que peu de parents résignés au point de laisser tomber leurs enfants !
Et peu d'enseignants résignés au point de ne jamais se remettre en question.
Tout est question de compromis...possible pour chacun.

Amicalement
Florence

Princesse Petit Pois a dit…

Je ne comprends pas trop ton commentaire ;-)

Ce message est la suite de celui sur collectivisation et socialisation, en réaction à une "exécution" de la pédagogie Montessori par une enseignante rencontrée par hasard qui voulais prouver par A+B que la pédagogie Montessori ne permettait pas la socialisation car elle est basée sur l'individualisation des apprentissages. Je ne voulais condamner ni l'école, ni les parents, juste dire que si, en pédagogie Montessori il y a des interactions sociales importantes et intéressantes, et aussi que la vie d'un enfant n'est pas limitée à l'école fusse elle à la maison, la vraie vie avec ses vraies interactions sociales, ses amitiés, ses codes sociaux, sa richesse, c'est elle qui façonne vraiment ce qu'il y a en chacun de nous de social. Ça m'agace toujours quand j'entends dire que "priver" un enfant d'école (même moi avec ma grande qu'y n'y va "que" 3 à 4 matinées par semaine), c'est l'amputer de la sacro sainte socialisation dont on nous rebat les oreilles dès le berceau. Et ça, tiens, ça m'énerve au moins autant que quand j'entends dire que la pédagogie Montessori n'offre pas de dimension sociale à l'enfant ;-).
Princesse Petit Pois

lilas a dit…

merci princesse petit pois de nous faire partager ton blog tes expèriences j'ai fais la formation avec yvette et catherine et je continue encore je fais le stage de fevrier, je trouve gèniale tout ce que tu fais j'envisage de faire l'ecole a la maison a mon petit dernier......

les cercles de" fractions tu les as fabriquès toi ou bien achetès peut tu alors me donner l'adresse merci beaucoup et belle vie a ce blog .
nadine

Virginie a dit…

Je viens tout juste de découvrir votre blog et je suis déjà en admiration devant tout votre matériel.

Vous avez des modèles ou vous les confectionnez? Ma réponse est peut être plus haut mais bon je pause la question maintenant au fil de ma lecture!!

En tout cas, BRAVO pour tout ce que vous faites.

eduquer pour la paix a dit…

bonjour, dans une ambiance les échanges et la coopération entre les enfants sont permanents grâce à la liberté qu'on les enfants de se déplacer librement.