05 juin 2008

Matériel et pédagogie intimément liés

Si j'insiste à ce point sur le fait qu'à mon sens ce n'est pas le matériel, qui est pourtant la partie la plus connue de cette pédagogie, qui est prépondérant, c'est que le matériel n'est que la conséquence d'une manière de percevoir l'enfant comme un tout, un être en développement. Le matériel Montessori est inscrit dans cette logique : il apporte à l'enfant auquel on donne la possibilité de se développer selon sa propre logique, son plan interne personnel, la possibilité de le faire, ni plus ni moins.

IMG_2869.JPG

Ce matériel obéit à une logique : en apprentissage, un enfant aura besoin d'un matériel qui va lui permettre de mûrir sur un plan et va rendre possible l'utilisation d'un autre matériel qui, lui même, permet celui d'un autre encore, tout est lié, progressif, cohérent...

Calcul, les barres bleues (unies)

Calcul, les bâtons rouge et bleu

Calcul, les chiffres rugueux

Calcul, les bâtons rouge et bleu

Il n'y a pas de matériel "intelligent", qui "marche" comme par magie, il y a une succession d'apprentissages logiques, de transitions d'un matériel à l'autre, selon une genèse propre à l'enfant et lui permettant des apprentissages intelligents cohérent et construits.

IMG_2907.JPG

Ecriture spontanée

IMG_2935.JPG

Langage, grammaire

On reproche très souvent aux écoles classiques de ne pas avoir de suivi global des enfants d'une classe à l'autre, ici le matériel assure la cohérence, la continuité. Il est prévu pour être utilisé non seulement d'une certaine manière mais aussi dans une continuité, comme un maillon d'une chaîne qui conduit l'enfant à une connaissance abstraite, mais reposant sur un ancrage concret, réel, quant on tire sur un maillon, c'est tout la chaîne, ancrée solidement dans le vécu de l'enfant, qui se met en action.
C'est une intelligence qui vient de loin, du vécu sensoriel, de la manipulation, de la compréhension des choses. Les maillons utilisés individuellement ont certes un intêret, je m'en sert parfois ponctuellement pour une aide précise à un enfant en école classique, mais il leur manque toute la cohérence propre à la pédagogie Montessori. C'est cette cohérence qui est, pour moi, son trait le plus fondamental.

6 commentaires:

maman groumff a dit…

je suis verte de jalousie ;)
tu sais si bien mettre les mots sur ce que je peux ressentir...

Princesse Petit Pois a dit…

Je suis rouge de confusion ;-)
Mettre en mots mes ressentis m'aide à clarifier les choses pour moi aussi.
Princesse Petit Pois

Anonyme a dit…

Merci PPP pour ce si beau résumé de cette pédagogie. J'en parlais justement hier midi avec des amis où toute la discussion se centrait sur le matériel et où nous avions bien du mal à faire entendre que le matériel n'était finalement qu'un des moyens dévelopé par cette pédadogie mais que son essence même allait bien plus loin. Ton blog reste pour moi toujours une référence : surtout continue ta reflexion qui vient nourrir tant de monde.
Cécile (du Forum Montessori)

Nourra a dit…

C'est très bien dit! Belle explication. C'est vrai que cette pédagogie rentre complètement dans une vision consciente de la parentalité, consciente des périodes sensibles de l'enfant, de ses besoins. Merci pour ce blog Princesse :)

anahita a dit…

passionnant.
merci pour ce blog.
Je reviendrai vous lire en detail.

chrisdinello a dit…

Kikoo ! Ma petite pucinette vient d'avoir 13 mois et je vasi enfin pouvoir faire des activtés plus élaborées avec elle ! Je vois que tu as aussi un pitchounet !!! Tu fais quoi avec lui ? Milles mercis pour cette mine d'idées