21 mai 2008

À l'école Montessori, j'ai appris...

Une fois n'est pas de coutume, parlons de la pédagogie Montessori en classe.
Ce qui est à mon sens vraiment différent dans cette manière de voir l'enseignement, c'est que ce n'est plus le groupe qui est au centre de la classe, comme dans beaucoup de pédagogies alternatives, ni l'enseignant, comme dans les méthodes traditionnelles, mais l'enfant. C'est l'enfant qui choisit, selon son schéma propre de développement, les activités et apprentissages pour lesquels il est prêt.

La cabinet de géométrie, sortir les éléments de deux tiroirs

Bien sur l'adulte guide, propose initie, mais la plupart du temps, c'est l'enfant lui même qui décide, après présentation de l'activité par l'adulte, de ce sur quoi il va travailler.

Les cartes puzzle

Dans une ambiance Montessori, personne ne fait la classe, pas comme on l'entend classiquement, les enfants choisissent des activités proposées sur des plateaux facilement transportables et vont travailler sur un espace personnel soit une table soit un tapis.

Regarder à la loupe

L'enseignement est ainsi individualisé à l'extrême puisqu'il n'y a dans la classe qu'un seul exemplaire de chaque matériel, chaque enfant fait donc une activité différente de celle de son petit camarade.

Se laver les mains

Il n'y a pas d'enseignant qui sait et enseigne à des élèves apprenant tous ensemble la même chose au même moment, chacun à sa table. Il y a une petite nuée d'individus en apprentissage, chacun à l'endroit qu'il a choisi, qui expérimente, manipule, s'active devant le matériel qu'il a décidé de sortir et un adulte qui observe s'assure que le matériel n'est ni détourné, ni maltraité, et présente, à des enfants qu'il sent prêts, un nouveau matériel ou une nouvelle utilisation d'un matériel connu.

1 commentaire:

alix/clo a dit…

"Aide-moi a faire seul" ces photos refletent tres bien cette idéologie.